Dieu...

J'observais le visage des badauds quand le prêtre leur clamait à quel point Dieu les aimait et combien il était important pour eux de se mettre en règle avec Lui. C'était des visages passifs, dociles, des visages d'êtres harassés et peut être soulagés d'apprendre que quelqu'un les aimait. 

<<<
 

23

D├ęcembre

Dieu...